Suivi de votre grossesse

La maternité de la Pitié Salpêtrière vous propose une prise en charge autour de la grossesse, la chirurgie gynécologique et la planification familiale.

GYNÉCOLOGIE - OBSTÉTRIQUE

Suivi de votre grossesse

Consultation pré-conceptionnelle

Cette consultation est vivement conseillée dès lors que vous avez le projet de débuter une grossesse. Cette consultation est l’occasion de faire un véritable « bilan de santé » pour que vous débutiez votre grossesse dans les meilleures conditions.

Conformément aux recommandations de la Haute Autorité de Santé, de l’acide folique doit être systématiquement prescrit aux femmes qui ont un projet de grossesse. Cette vitamine réduit le risque de défaut de fermeture du tube neural et empêche certaines malformations congénitales. Mais pour être efficace, elle doit être prise au minimum quatre semaines avant la conception et jusqu’au trois mois de la grossesse.

La consultation pré-conceptionnelle est aussi l’occasion d’identifier le type de suivi dont vous bénéficierez pendant votre grossesse. Certaines futures mamans dites « à risque » seront étroitement surveillées. Vous êtes concernée, si par exemple vous avez un diabète, une pathologie chronique (problème cardiaque), une hypertension… De même, une attention particulière doit être portée aux femmes qui ont un surpoids en début de grossesse.

Au cours de cette visite, tous les éléments de votre mode de vie influant sur votre future grossesse seront étudiés (médicaments, pathologie, tabac, …) Votre consultant pourra alors vous proposer un suivi adapté.

Profitez de la consultation pré-conceptionnelle pour poser toutes vos questions.

 

Consultations prénatales

Sept consultations sont prévues et prises en charge à 100 % par la Sécurité sociale pendant la grossesse (ou plus si nécessaire), réalisées par un médecin ou une sage-femme. N’oubliez pas d’apporter systématiquement vos résultats d’examens. Une consultation est conseillée pour le père auprès de son médecin traitant.
A partir du 4e mois, un entretien prénatal pourra être organisé avec une sage-femme.

Suivi de votre grossesse

Echographies

  • Ce document a pour but de vous aider à faire le meilleur choix pour vous-même et votre bébé en vous expliquant les raisons pour lesquelles des examens échographiques vous sont proposés au cours de la grossesse, les informations que les médecins et les sages-femmes en attendent, les bénéfices et les inconvénients de ces examens. Ceux-ci sont proposés à toutes les femmes enceintes mais ils sont facultatifs.

En fait, ce peut être un moment fort car c’est la première fois que vous allez voir votre bébé.

Qu’est-ce qu’une échographie ?

L’échographie est une technique médicale qui permet l’exploration du corps humain selon un procédé proche de celui du radar, utilisant les ultra-sons.

Pour faire cet examen, un capteur émetteur-récepteur est glissé sur la peau de votre ventre après étalement d’un gel destiné à favoriser le passage des ultra-sons.

Dans certaines circonstances, il est intéressant de pratiquer une échographie par voie vaginale afin d’être plus proche des structures foetales que l’on souhaite étudier, ce qui n’est ni douloureux, ni dangereux. Dans ce cas, le capteur est placé dans une protection stérile à usage unique.

L’échographie est-elle dangereuse ?

Elle ne l’est en aucune façon pour la mère. A ce jour, les nombreux travaux scientifiques consacrés aux conséquences sur l’enfant n’ont révélé aucun effet néfaste pouvant être attribué aux ultra-sons lorsqu’ils sont utilisés pour faire un diagnostic médical.

Cependant, la prudence conduit à recommander de ne faire d’échographies que pour des raisons médicales, en limitant la fréquence et la durée des examens à ce qui est nécessaire au diagnostic.

Comment se déroule l’examen ?

Il nécessite de la part de l’opérateur beaucoup de concentration et de vigilance. Ne soyez donc pas surprise ni inquiète de son éventuel silence. Il vous fera part de ses constatations lorsque l’examen sera terminé, moment où vous pourrez lui poser toutes les questions que vous désirez.

En cas de doute sur la croissance du fœtus ou l’existence d’une malformation, le médecin vous en informera et pourra vous demander de revenir pour des échographies ultérieures ou de consulter un autre échographiste spécialisé dans un domaine précis, le cœur par exemple.

D’autre part, cette exploration n’est pas et ne doit pas se transformer en spectacle, la présence de trop nombreuses personnes pouvant distraire et perturber l’opérateur.

A l’issue de l’examen, un compte-rendu vous sera remis, accompagné des clichés correspondants.

Attention : ne venez pas pour l’échographie accompagnée de j